Les 10 erreurs de la débutante à moto

Author

Categories

Share

On est toutes passées par là à un moment ou un autre. Et si ce n’est pas le cas, rassurez-vous, ça ne va pas tarder ! Il y a des erreurs de débutantes qui peuvent coûter cher (surtout à l’égo). Voilà une liste des principales erreurs de la débutante à moto, en espérant vous les faire éviter !

les erreurs de motardes débutantes

#1 Oublier de débéquiller (vécu)

Situation : trop enthousiaste, trop pressée de rouler, tu enfourches ta machine, démarrage, première… en oubliant d’avoir enlever la béquille.
Conséquence : calage assuré si ta moto est équipée de ce système de sécurité. Sinon, tu vas entendre ta béquille frotter le sol !
Variante : oublier de béquiller, guidée par une envie pressante, confondant moto et tricycle ou gérant si bien l’équilibre toi-même que tu crois ton deux-roues capable de tenir sur ses deux jambes aussi.

#2 Oublier l’antivol, le U, la chaîne, le bloc-disque, l’alarme…

Situation : la tête dans le cul, encore pressée, tellement l’habitude de ne pas en mettre…
Conséquence : un arrêt brutal, un déséquilibre, une alarme au son strident qui sort tous tes voisins du sommeil.
Astuce : mettre la clé de l’antivol sur le même porte-clé que celle de ta moto, quitte à la peindre en rouge.

#3 Oublier le coupe-circuit (vécu)

Situation : dans la série des oublis, j’ai nommé le coupe-circuit ! Souvent la dernière chose à laquelle on pense quand la moto ne démarre pas.
Conséquence : te retrouver comme une c***e à te demander ce qu’il se passe, à l’arrêt.
Astuce : pour venger ton amour-propre, te servir de cette mauvaise expérience pour faire la blague à tes amis motards 😉

#4 Oublier de tourner le robinet de réserve en position ON (vécu)

Situation : en mode balade, tu profites du paysage quand ta moto commence à brouter : vite la réserve !
Conséquence : elle broute toujours jusqu’à caler. Et merde !
Astuce : trouver un moyen mnémotechnique au moment de faire le plein. Vous êtes assez grandes pour trouver toutes seules, hein !

#5 Poser le pied dans une flaque d’essence

Situation : justement, te voilà en train de faire le plein, tu poses le pied à terre, il glisse : de l’essence..
Conséquence : déséquilibre, voire la chute si tu n’avais pas encore béquiller.
Astuce : quand ça sent le gasoil, ça glisse ! Bien essuyer ta botte avant de repartir sous peine de voir le schéma se répéter !

#6 Rouler sur du gravier

Situation : tu veux te ranger sur le bas côté mais à la place du saint goudron, tu trouves du gravier.
Conséquence : gros risque de chute car il n’y a rien de plus instable que ces petits cailloux. (clin d’oeil à un ami qui se reconnaîtra :p )
Astuce : savoir à l’avance que tu les trouveras surtout sur l’extérieur des ronds-points, les bas côté de la route, sur les voies fraîchement refaites mais pas encore lisses. Et rouler au pas, sans freinage brusque ni grand mouvement de guidon.

#7 Tomber à l’arrêt (vécu)

Situation : feu rouge, tu t’arrêtes. Tu t’apprêtes à poser ton pied au sol, mais sans le trouver : la route est bombée.
Conséquence : la moto penche plus que de raison et ta force ne suffit pas à maintenir la moto droite : c’est la chute, tout en douceur.
Astuce : ne pas chercher à la retenir (claquage assuré), mais tomber avec en essayant d’amortir le choc.

#8 Rester bloquée en pente (vécu)

Situation : tu gares ta moto, mais en pente. Et tu gères mal l’inclinaison de la moto par rapport à celle de la pente.
Conséquence : tu restes bloquée, ne sachant plus comment te positionner pour être stable.
Astuce : la béquille doit toujours se trouver du côté de la descente (de 3/4), ainsi tu seras stables et tu pourras repartir facilement.

#9 Regarder autre chose que ta trajectoire

Situation : tu roules en ville quand tu vois un beau mâle te faire les yeux doux.
Conséquence : tu vois moins la voiture qui vient de freiner devant toi. C’est l’accident si tu ne réagis pas rapidement !
Variante : regarder l’obstacle qui arrive sur toi : c’est la meilleure façon de foncer dedans !
Astuce : la moto suit le regard : se forcer à regarder là où la voie est libre.

#10 Mal gérer le freinage (vécu)

Situation : il pleut et tu freines comme par temps sec : fort de l’avant.
Conséquence : déséquilibre, voire glissade à même le sol.
Variante : freiner de l’avant le guidon tourné.
Astuce : freiner seulement une fois que la moto est droite ; et par temps de pluie : utiliser le frein moteur et le frein arrière en priorité.

La liste peut sûrement être plus longue, lâchez-vous, quelles ont été vos erreurs de débutantes ? 😀

Author

Share