Dangers de la moto et accidentologie motarde

Author

Categories

Share

Utilisatrices de deux roues nous le savons, rouler en moto est beaucoup plus risqué qu’en voiture. Nous sommes moins protégées et donc par défaut beaucoup plus vulnérables à la perte de contrôle ou d’adhérence. Sans mentionner la mauvaise renommée du motard : vitesse, conduite dangereuse… Beaucoup d’idées reçues circulent, alors mythes ou réalité ?

accidents mortels motards

Depuis la dernière campagne publicitaire de la sécurité routière, nous nous posons les vraies questions sur l’accidentologie moto et voulions donc identifier certaines fausses idées et principalement les risques réels.

Voici donc un article pertinent qui résume réellement les causes et risques, liés à l’accidentologie motarde.

Les obstacles de la route représentent une cause faible d’accidents : le facteur majoritaire d’accidentologie est sans conteste l’erreur humaine : mauvaise décision du motard, défaut de visibilité,  de nombreux facteurs pourraient être évités.

La vitesse est minoritaire dans les accidents de moto ! Cette analyse regroupe plusieurs états :

* Parc moto comparativement au parc auto -> 10 fois moins.
* La route pour les 2 roues -> inadaptée.
* L’erreur humaine du motard d’autre part, celle de l’automobiliste -> 88% des accidents de moto.
* Les types de collision mortels -> la moto seule remporte la partie.

Accidentologie Motarde

La sécurité routière table sur l’erreur humaine, oui mais pourquoi ? et comment ?

Premier facteur :

Les automobilistes n’ont pas vu le motard dans près des 3/4 des cas !

Second facteur :la prise de décision du motard. Freiner, éviter, dépasser… Parfois la situation est plus complexe que cela et il peut être très difficile de faire le bon choix assez rapidement.

Et enfin, il semble que les motards aussi peuvent avoir des difficultés pour voir les autres véhicules… Serait-ce dû au casque ? Une situation à visibilité réduite comme dans un carrefour, ou de nuit ? La réponse reste floue.

Et la vitesse dans tout ça ? Un facteur aggravant et mortel certes, mais contrairement aux idées reçues ce n’est pas un facteur courant des accidents de moto, car près de 75% des accidents ont lieu à une vitesse de moins de 50 km/h, et 5,4% seulement au dessus de 100 km/h ( source : étude MAIDS ).

Il s’agit de statistiques avec études à l’appui, donc on ne peut pas se permettre de critiquer ces situations, mais il serait nécessaire de les faire connaître aussi bien aux motards qu’aux automobilistes, afin de remettre les idées en place à certains irréductibles qui pensent encore que les motards sont des furieux inconscients.

Et vous les motardes, vous en pensez quoi ?

Author

Share